Le pain et le beurre fortement à la hausse, le prix de la viande reste relativement raisonnable.

En mai, l’inflation est passée de 8,31 % à 8,97 %, soit le niveau le plus élevé depuis quarante ans. La hausse des prix de l’énergie continue de générer une pression inflationniste quatre fois supérieure à celle des prix des denrées alimentaires. Le prix de la viande a également augmenté, quoique de façon hétérogène : le prix de la volaille a augmenté de 11 %, tandis que le prix de la viande de porc est resté à la traîne avec une augmentation d’un peu moins de 1 %.

.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*