La volaille : le respect du rythme de croissance

Le secteur avicole est caractérisé par la diversité des espèces et des modes de production. Depuis 1993, Alain Henry est éleveur de poulets à croissance rapide à Nandrin. Avec une capacité de 110.000 poulets, il est dans le Top 5 des éleveurs wallons. “Chez nous, père, grand-père, arrière-grand-père, la tradition du respect est familiale. Le respect du rythme de croissance”, dit Alain Henry.

« Je n’aime pas le terme élevage intensif car cela implique la notion de basse qualité et de maltraitance animale. Nos poulets ont une croissance rapide de 41 jours. Nous respectons leur rythme de croissance afin que la chair soit tendre ». C’est la souche Ross, effectivement connue pour sa rapidité de croissance, que le fermier a décidé d’élever. Père et fils reçoivent les poussins de quelques heures et il leur faut huit semaines pour atteindre le poids idéal, soit 2,5 kilos.

« Je suis un passionné. J’aime mes poulets. Je les contrôle 6 à 7 fois par jour. Je les nourris exclusivement avec des céréales et de l’eau purifiée et je détecte tout de suite quand ils ont un problème. C’est bien simple, si on ne prend pas bien soin de nos animaux, ils ne sont pas « commercialisables ». Chez nous, père, grand-père, arrière-grand-père, la tradition du respect est familiale »

L’essor des élevages de volailles alternatifs s’est amorcé dès les années 2000, au départ via la production biologique qui constitue aujourd’hui 16,5% de la production régionale. La Wallonie représente la part la plus élevée des volailles alternatives élevées dans notre pays, soit 75% de ce type de production. 50%, voire plus, des aviculteurs wallons élèvent des volailles alternatives. 95% de la production de poulets biologiques est localisée dans notre région.

Source: https://gourmandiz.dhnet.be

Lisez plus

– Ferme Henry, rue Baimont, à 4550 Nandrin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*